22 Jun 2018

Antoinette Fouque - Site Archives

100 % Businessmen et businesswomen
Photo Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque, une militante de toutes les luttes

Antoinette Fouque (lire ici) s’est engagée dans dans tous les combats féministes. Lors d'une manifestation du MLF à Paris, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Ayant reçu les plus prestigieuses distinctions nationales, cette grande dame décède le 20 février 2014. Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque.

L'éditrice ouvre une première boutique à Saint-Germain-des-Prés. Là, elle présente les ouvrages dont les auteurs sont des femmes. Les librairies créées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges. Elle crée sa société d'édition, appeléeLes Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes voient le jour dans la foulée. Antoinette Fouque se rend compte que les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le monde du livre en fréquentant les cercles littéraires.

Marseille a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936. En 1964, elle devient maman. Elle ressent à ce moment les problèmes que doit affronter une femme quand elle doit assumer ses rôles d'épouse et de maman alors qu'elle travaille. La jeune femme étudie à Aix-en-Provence avant de s'installer dans la capitale pour étudier les Lettres. La Marseillaise est toujours en faculté lorsqu'elle se marie avec René Fouque. Antoinette Fouque conservera toute sa vie un enracinement politique marqué à gauche de ses années passées dans un quartier ouvrier.

Son chemin de l'enseignement à la psychanalyse

C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque prend part à une UV illicite sur la sexualité féminine sous la houlette de la psychanalyste féministe Luce Irigaray. Dans les années soixante, la jeune femme lie connaissance avec le fondateur du courant du lacanisme. Antoinette Fouque collabore en tant que critique littéraire avec deux maisons d'édition en parallèle à sa profession d’enseignante.

A la veille des années 90, à son retour à Paris, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque s’est battue toute sa vie pour faire progresser le droit des femmes. C'est elle qui a fondé le MLF avec l'aide de différentes militantes.